La présidente de la défunte Société de réduction des méfaits des populations autochtones de l’Ouest (WAHRS), Tracey Morrison, parle d’une approche globale et des droits de la personne en matière de réduction des méfaits. Tracey discute de son implication avec le Réseau des utilisateurs de drogues de la région de Vancouver (VANDU) et WAHRS. Grâce à son expérience personnelle en tant que personne autochtone qui utilise des drogues (IPWUD), Tracey souligne l’importance de la réduction des méfaits «du cœur» – en s’engageant à réduire les méfaits, en sensibilisant les autres à la force des personnes et poursuivre les efforts visant à faire respecter les droits fondamentaux des personnes autochtones qui utilisent des drogues IPWUD.

Durée: 8 minutes
Langue: Anglais
Productrice: Jennifer Lavalley
Page Web: http://wahrs.ca